Post has published by Gameplayeur13
  • Participant
    Posts418
    Member since: 12 juillet 2013

    12 mai 2018

    Les évacuations de rebelles continuent

    Ce matin, un quatrième groupe de rebelles et leurs familles des villages de Hama et du nord de Homs ont débuté leur route vers le nord de la Syrie après avoir remis leurs armes lourdes et moyennes, déclarant la région comme libérée de l’opposition et permettant l’entrée de l’armée syrienne .

    Des douzaines de bus sont entrés ce matin sur la route Homs-Talbisa à Al-Rastan pour embarquer un certain nombre de rebelles et leurs familles ne voulant pas vivre sous le gouvernement syrien actuel et mes transférer vers le pont Rastan pour ensuite les déplacer vers la campagne Idlib.

    Un deuxième corridor à travers les villages du désert pour embarquer un groupe de rebelles et leurs familles des zones de Qantara et des villages du sud-ouest de Salameh, afin d’accélérer le processus d’expulsion des rebelles de la région. A noter d’ailleurs que les rebelles de cette zone détruisent eux-même leurs dépôts de munitions et d’armes, ne souhaitant probablement pas les voir dans les mains du gouvernement.

    Après que les rebelles de le banlieue Sud de Damas aient rendus leurs armes et aient été déplacés vers le Nord de la Syrie, il a été noté que certaines de leurs armes et certaines de leurs munitions étaient produite et livrées par Israël. L’Iran et la Syrie ont tous deux accusé Israël d’avoir aidé des rebelles, y compris des fanatiques de Daesh, en Syrie, en particulier à Damas et près des hauteurs du Golan.

    La campagne de bombardement continue dans le gouvernorat du Hama

    Les forces aériennes russes ont poursuivi leur campagne aérienne sur la campagne nord du gouvernorat de Hama, hier ( vendredi 11 Mai 2018 ), ciblant plusieurs zones sous le contrôle de rebelles.

    Les forces aériennes russes ont effectué plus de 20 frappes aériennes sur le nord de Hama, touchant plusieurs bases rebelles et installations de stockage d’armes dans les villes de Kafr Zita, Zakat, Al-Lataminah et Arbeen. Les frappes aériennes russes étaient principalement concentrées sur les rebelles autrefois soutenus par les Etats-Unis de Jaych al-Ezzah.

    Banlieue Sud de Damas : La vie reprend son cours

    Des centaines de familles sont rentrées chez elles dans les villes de Yilda, Babila et Beit Souhm, au sud de Damas, après avoir que ces villes aient été libérées pacifiquement des rebelles et que les unités des Forces Internes de Sécurité ( FIS ) aient commencé à améliorer la sécurité et la stabilité.

    Les FIS, arrivées hier après le départ du dernier convoi de rebelles, ont été accueillis par des milliers de personnes qui se sont rassemblées dans les rues. Et comme vous pouvez le voir dans les photos ci-dessous, la vie à Bibila reprend son cours.

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • A password will be emailed to you.