Post has published by Second Empire
Participant
Posts333
Member since: 4 novembre 2016

Août 1944

L’opération Market Garden tourne au désastre pour les Alliés. En effet, les Parachutistes se font massacrer par les Allemands solidement retranchés. Pire, alors qu’au prix de très lourdes pertes, certains ponts sont pris par les Parachutistes américains, français et britanniques, la phase blindée, conduite par les chars de sa gracieuse majesté, fait face à des unités de Panzers rééquipées et est repoussée et ce, quasiment sur sa ligne de départ. C’est une immense victoire pour Model, qui a suivi les opérations depuis son PC d’Aix-la-Chapelle tandis que des milliers de soldats d’élite alliés partent pour les Stalags, étant à court de munitions tandis que tout espoir de secours s’est désormais évanoui. Les Allemands se vengeront de la population néerlandaise qui a soutenu les Alliés en l’affamant…

https://i62.servimg.com/u/f62/19/53/38/76/bundes20.jpg

Hitler s’emballe alors. Ayant constaté l’ampleur des moyens alliés engagés en Belgique et aux Pays-Bas, il ordonne aux Généraux qu’il n’a pas fait fusiller après « Walkyrie » de préparer « Garde sur le Rhin », riens moins qu’une réédition du « Coup de faucille » de 1940 ! Model sait que cette décision conduira l’armée du Reich à sortir de sa « coquille » et la mènera à la catastrophe. Il préférerait mener des encerclements tactique et limités par leur ampleur mais n’ose, vu le contexte, s’opposer à Hitler…

Libération d’Anvers mais le port est dans un trop piètre état pour être utilisé tandis que les Allemands tiennent encore fermement l’estuaire de l’Escaut.

Après l’échec de Market Garden, Eisenhower décide de revenir à la stratégie plus « classique » d’une percée à travers les lignes de défense vosgiennes de la Wehrmacht. Pour réussir celle-ci, il décide de renvoyer au front le fer de lance des Alliés, la 2ème DB de de Hauteclocque. L’offensive est déclenchée fin Septembre. C’est le début de la ruée sur Strasbourg, digne d’une manœuvre de
Turenne.

https://i62.servimg.com/u/f62/19/53/38/76/800px-18.jpg

En effet, le génial picard décide de passer en force à travers la trouée de Belfort, comme son génial prédécesseur. La manœuvre osée de 1944 est un aussi grand triomphe que celle de 1674.

Pendant ce temps, désormais largement équipée en armement anti-chars, l’armée finlandaise parvient à repousser la troisième offensive de l’Armée rouge contre ses positions.

Auréolé de cette victoire, Mannerheim succède donc logiquement à un Ryti démissionnaire. Officiellement pour raison de santé. Le corps électoral finlandais n’étant pas consultable, c’est par le Parlement que le Maréchal francophile et francophone est élu à la tête de l’État finlandais.

https://i62.servimg.com/u/f62/19/53/38/76/1200px10.jpg

Mais alors que les cadavres des combattants tués sont encore chauds, les plénipotentiaires ont déjà pris le relais. Staline, qui ne veut pas s’engluer de nouveau en Finlande alors qu’il craint toujours d’être doublé par les Occidentaux à Berlin et que mêmes ses propres ressources en hommes ne sont pas illimitées, accepte de négocier avec les Finlandais.

C’est l’Armistice de Moscou.

En attendant la signature d’un Traité de paix définitif, la frontière est fixée temporairement le long de la ligne de cessez-le-feu, ce qui constitue une immense victoire pour les Finlandais, qui conservent la majeure partie de la Carélie finnoise de 1938.

Voici les autres clauses de l’armistice :

-L’armée finlandaise devra chasser les forces allemandes encore présentes sur son sol. Notons que Mannerheim, soucieux de ne pas complètement trahir sa parole, fut tentée de laisser partir pacifiquement l’Armée allemande de Finlande et de se contenter de poursuivre « mollement » les troupes nazies stationnées en Laponie. Il fallut toute la force de persuasion de celui qui a désormais rang d’ambassadeur à Helsinki, René Cassin, pour convaincre le Maréchal d’effectuer une vraie poursuite. Cependant, les exactions commises dès l’annonce de l’armistice par les troupes du Führer en Laponie montrèrent qu’aucun compromis de ce style n’aurait pu de toute façon tenir longtemps avec un Régime comme celui d’Adolf Hitler.

-La Finlande devra se doter d’un gouvernement politiquement favorable à l’URSS. Ainsi, les éléments « grands finlandais » et philogermaniques doivent être écartés du pouvoir (ce qui est déjà le cas depuis la prise du pouvoir par Mannerheim).

-La Finlande accepte de louer la base navale de Porkkala pour 50 ans à l’URSS.

-De nouvelles élections, ouvertes au Parti communiste (qui redevient autorisé), auront lieu une fois le conflit terminé.

Dans le Pacifique, les Américains achèvent la reconquête de l’île de Guam. Des milliers de Boys sont morts pour la reprendre aux Japonais. Ainsi, 1/4 des soldats américains engagés ont été soit tués, soit blessés ! Cependant, bien que l’île soit déclarée officiellement « sécurisée », des petits groupes de soldats japonais continueront à effectuer des actions de guérillas dans les mois suivants.

En Asie, les Japonais sont pratiquement chassés du Raj. L’Azad Hind perd ainsi toute assise territoriale…

  • Cette réponse a été modifiée le il y a 3 mois par  Second Empire.
A password will be emailed to you.