Post has published by Gameplayeur13
  • Participant
    Posts417
    Member since: 12 juillet 2013

    11 MAI 2018

    La Russie et l’ONU veulent qu’Israël et l’Iran fasses preuve de retenue en Syrie

    Moscou attend de l’Iran et d’Israël qu’ils fassent preuve de retenue et n’utilisent que des moyens politiques et diplomatiques pour résoudre la situation, a déclaré le porte-parole présidentiel russe, Dmitri Peskov : ” Certes, nous savons que des déclarations assez dures ont été faites. Bien sûr, Moscou est préoccupé par les tensions croissantes et espère que toutes les parties feront preuve de retenue et recourront exclusivement à des moyens politiques et diplomatiques pour résoudre tous les problèmes existants “, a-t-il déclaré.

    Plus tôt dans la journée, le ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, a déclaré à la suite de discussions avec son homologue allemand Heiko Maas que la Russie était alarmée par l’escalade des tensions entre l’Iran et Israël et insistait sur la résolution du conflit par un dialogue : ” Dans nos contacts avec les dirigeants iraniens et les dirigeants d’Israël, y compris la rencontre d’hier entre le président Vladimir Poutine et le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, nous avons souligné la nécessité d’éviter toute action mutuellement provocatrice “, a déclaré M. Lavrov.

    L’Iran et Israël nous ont tous assurés qu’il n’y a pas de telles intentions. Néanmoins, de tels incidents se produisent, comme vous le savez. Il est particulièrement alarmant que de tels incidents se produisent dans le contexte de déclarations mettant l’accent sur le respect de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de la Syrie “, a également souligné le ministre russe.

    Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a également exhorté Israël et l’Iran à cesser immédiatement toutes les actions hostiles dans la région des hauteurs du Golan, a rapporté son porte-parole Stephane Dujarric.

    Selon le responsable de l’ONU, le secrétaire général a ” suivi avec la plus grande inquiétude ” les informations faisant état de lancements de missiles syriens visant des positions israéliennes et des frappes de représailles de la part des Forces de défense israéliennes ( Ce qui est réalité est le total inverse ) : ” Le Secrétaire général appelle à l’arrêt immédiat de tous les actes hostiles et de toute action provocatrice pour éviter une nouvelle conflagration dans la région déjà engagée dans de terribles conflits avec d’immenses souffrances de civils ” ,a déclaré M. DujarricL.

    Il a ajouté que l’ONU soutiendrait tous les efforts visant à la désescalade à long terme et à la stabilité au Moyen-Orient : “ Dans ce contexte, le Secrétaire général réitère que le conflit en Syrie devrait prendre fin avec une solution politique à travers les pourparlers intra-syriens de Genève, comme stipulé dans la résolution 2254 du Conseil de sécurité “.

    Lieberman à Assad: ” Jetez les Iraniens hors de votre pays “

    Le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman, a appelé le président syrien Bashar El-Assad à retirer les forces iraniennes du territoire de son pays, affirmant qu’elles ne servent pas les intérêts de la Syrie et ne font que compliquer davantage la situation dans le pays : ” Jetez les Iraniens, Qassem Soleimani et les forces Qods ( unité spéciale iranienne ) , hors de votre pays ! Ils n’agissent pas dans votre intérêt, ils ne font que vous nuire. Leur présence ne fait qu’apporter des problèmes et des destructions “, a déclaré Lieberman dans la ville de Katzrin, dans le nord du pays.

    Si quelqu’un est sur le point de lancer une attaque contre l’Etat d’Israël, de lancer des missiles contre l’Etat d’Israël, nous essaierons toujours de le frapper en premier ” , a déclaré Lieberman.

    L’Iran a répondu aux accusations israéliennes en demandant au gouvernement israélien d’arrêter son ” aventurisme dangereux et constant et de provoquer des comportements qui menacent la paix et la sécurité régionales “.

    La Russie ne négocie pas la fourniture du système S-300 avec la Syrie

    La Russie ne négocie pas actuellement la fourniture de systèmes S-300 avec la Syrie, a déclaré le haut conseiller du président russe, Vladimi Kozhin.

    Un retour possible à la discussion sur les livraisons de S-300 à la Syrie par l’état-major général des forces armées russes a été annoncé après que les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France aient attaqué le gouvernement syrien le 14 avril. Plus tard, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a déclaré qu’après le coup de la coalition de Moscou, il n’y avait “ aucune obligation morale ” de ne pas fournir le S-300 à la Syrie.

    Le refus de fournir des systèmes de missiles de défense antiaérienne S-300 à la Syrie n’est en revanche aucunement lié à la récente visite du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu à Moscou, a déclaré vendredi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Peskov a commenté une déclaration, que Vladimir Kozhin, assistant présidentiel russe à la coopération militaire et technique, a donné dans une interview au journal Izvestia : ” Techniquement, il est absolument incorrect de relier ces paroles de Kozhin à la visite de Netanyahu parce que l’interview a été donnée avant la visite de Netanyahu “, a souligné le porte-parole du Kremlin.

    La Russie n’a jamais annoncé de telles livraisons et a seulement précisé qu’elle se réserve le droit, à la suite des frappes aériennes menées par les Etats-Unis contre la Syrie, de faire tout son possible dans cette situation. Dans une interview publiée vendredi, M. Kozhin a déclaré que la Russie ne livrait pas les systèmes de missiles de défense antiaérienne S-300 à la Syrie et qu’aucune négociation n’était en cours sur leur livraison à ce jour.

    Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

    Nombreux post sur le Moyen-Orient

  • A password will be emailed to you.