Post has published by Gameplayeur13
Participant
Posts417
Member since: 12 juillet 2013

9 MAI 2018

Un grand nombre de renforts syriens arrivent dans la campagne d’Idlib pour la prochaine offensive

Un grand nombre de renforts militaires syriens sont récemment arrivés dans la campagne occidentale du gouvernorat d’Idlib alors qu’ils se préparent à lancer une offensive dans la plaine d’Al-Ghaab et dans le district de Jisr Al-Shughour.

En plus de l’arrivée de renforts militaires syriens, les forces aériennes russes ont martelé à plusieurs reprises la campagne de Jisr Al-Shughour, forçant les rebelles djihadistes du Parti islamique du Turkestan (TIP) à abandonner plusieurs avant-postes ( Voir post du 7 Mai – ” L’armée de l’air russe déclenche une puissante attaque le long de la frontière turque “ ).

 

Un bombardement syrien détruit un atelier de production d’arme rebelle dans le Nord d’Hama

L’armée de l’air arabe syrienne a continué à lancer des frappes aériennes dans la campagne septentrionale du gouvernorat de Hama, visant les positions de Jaysh Al-Izza ( ” L’Armée de la Gloire ” – nationalisme syrien ) près de la frontière provinciale d’Idlib.

Parmi les attaques récentes menées par l’armée de l’air syrienne, il y avait leur attaque aérienne contre un atelier de production d’armes de Jaysh Al-Izza située dans la ville de Zakat.

Un drone russe a capturé des images de ces attaques par l’armée de l’air syrienne :

L’évacuation des rebelles via le corridor d’Al-Rastan continue mais est retardée par la Turquie

L’évacuation des rebelles et de leurs familles à travers le couloir Al-Rastan dans la province de Homs s’est poursuivie ce mercredi matin.

Un autre grand convoi de rebelles et les membres de leur famille ont commencé est également monté dans les bus fournis par le gouvernement cet après-midi afin de partir vers la province d’Idlib, dans le nord du pays.

Alors que les évacuations se poursuivent à Al-Rastan et à Talbiseh, l’armée syrienne tente toujours de convaincre les rebelles des villes voisines de céder leurs positions en échange d’un transport vers le nord de la Syrie. Jusqu’à présent, ces groupes rebelles ont refusé l’évacuation. Cependant, ils ne seront probablement pas en mesure d’occuper ces zones une fois que l’armée syrienne commencera son opération.

CEPENDANT : La Turquie a demandé à la Russie de reporter l’évacuation d’un autre groupe de combattants rebelles dans le nord de Homs jusqu’à demain ( jeudi ), alors que de plus en plus de rebelles restituent leurs armes.

L’évacuation a été retardée jusqu’à ce que les deux premiers groupes soient installés dans des camps spécialement aménagés à cet effet dans les villes du nord de Jarabulus et al-Bab. Jusqu’à 6194 rebelles et leurs familles ont quitté la poche du nord de Homs en deux fois après avoir conclu un accord avec le gouvernement syrien.

Pendant ce temps, davantage de combattants rebelles continuent de livrer leurs armes avant l’évacuation. Les armes remises aujourd’hui comprennent 1 BMP, 4 lancers de mortier avec des obus de mortier, un canon B9, des des lances-roquettes multiples de 107 mm, 1 mitrailleuse lourde de 14,5 mm et 1 canon lourd de 23 mm ainsi que des roquettes et des engins explosifs artisanaux.

Quatre mille jeunes de la Ghouta se portent volontaires dans des milices pro-gouvernementale

Près de 4.000 jeunes de l’Est de la Ghouta (  cf. terres cultivées qui entourent Damas  ) se sont porté volontaires dans diverses milices pro-gouvernementale depuis le départ des factions d’opposition armées vers le nord de la Syrie et le rétablissement du contrôle du régime et de ses milices dans les villes et villages de la Ghouta.

Un fort pourcentage de volontaires a rejoint la Brigade Jérusalem ( unité palestinienne combattant aux côtés de l’armée syrienne ). Des dizaines de ces jeunes hommes se sont portés volontaires dans les ” Forces du Tigre ” ( Unité d’élite syrienne ) dirigées par le Major-Général Souheil al-Hassan ( surnommé ” Le Tigre “ ).

Certains jeunes ont décidé de se présenter pour l’armée régulière et de ne pas attendre les six mois accordés par le système, comme cela est de coutume dans toute les zones de ” réconciliations “. Certains se sont également présenté pour faire partie de la Garde Républicaine.

Bombardement de terres agricoles à Lataminah

Le gouvernement syrien a effectué aujourd’hui un bombardement aérien de terres agricoles à Lataminah dans le Nord de la province du Hama.

Cela se déroule dans le cadre des opérations visant à l’affaiblissement des rebelles dans cette région.

Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

Nombreux post sur le Moyen-Orient

A password will be emailed to you.