Post has published by Gameplayeur13
Participant
Posts417
Member since: 12 juillet 2013

8 MAI 2018

Crash d’un hélicoptère russe Ka-52

Le ministère russe de la Défense a confirmé tard hier soir, que les deux membres d’équipage d’un hélicoptère Ka-52 Alligator avaient été tués alors qu’ils effectuaient une mission dans l’est de la Syrie.

Lors d’un vol prévu sur les régions de l’est de la République arabe syrienne, l’hélicoptère russe Ka-52 s’est écrasé. Les deux pilotes ont été tués “, a révélé le ministère dans un communiqué. ” La cause de l’incident pourrait être un dysfonctionnement technique “, a ajouté le ministère. Les informations préliminaires disent qu’un oiseau se serait heurté au moteur ( version officielle du ministère ).

Les corps des pilotes ont été retrouvés par des équipes de recherche et de sauvetage et emmenés dans leur base d’opérations. L’hélicoptère survolait le vaste désert syrien ce soir pour attaquer une force de l’Etat islamique avant de s’écraser près des lignes de l’armée syrienne.

Il est néanmoins possible que ce soit l’Etat Islamique qui ait abattu l’hélicoptère et il est également très probable que l’hélicoptère n’était pas là pour attaquer les forces de l’Etat Islamique mais plutôt pour chasser Al-Baghdadi ( Chef et Calife de l’Etat Islamique ). Selon le directeur général du bureau du renseignement irakien Abu Ali al-Basri et es estimations de son agence, Al-Baghdadi se cache dans la région d’Al-Hajin, dans l’est de la Syrie, à environ 29 km de la frontière syrienne avec l’Irak. Aucune propagande vis-à-vis de ce ” succès ” si c’est vraiment un crash résultant de l’action des terroristes n’a néanmoins été observée et les experts militaires russes doutent de la responsabilité de l’Etat Islamique dans ce crash.

En 3 jours, la Russie a perdu un Su-30SM un hélicoptère Ka-52 Alligator en Syrie, et à chaque fois les pilotes ont été tués. Les proches des pilotes russes qui sont morts dans le crash de l’hélicoptère Ka-52 recevront une compensation totale d’environ 6,4 millions de roubles par victime.

 

[ VIDÉO ] Missiles syriens détruisant une base de l’Etat islamique dans leur poche du camp de Yarmouk lundi

L’armée arabe syrienne a mené une attaque dévastatrice contre une base de l’Etat islamique à l’intérieur du camp de Yarmouk lundi 07/08/2018. Des images de drones ont montré que l’armée arabe syrienne tirait des missiles sol-sol menant à la destruction complète des éléments terroristes ciblés et leur installation.

À la suite de cette attaque, au moins sept terroristes ont été tués et plusieurs tranchées ont été détruites le long de la 30e rue dans le camp de Yarmouk.

 

Pas de repos pour l’Etat Islamique cette nuit à Damas

Les forces de l’Etat islamique dans le sud de Damas n’ont pas beaucoup dormir hier soir, du fait que l’armée arabe syrienne et ses alliés palestiniens prennent d’assaut plusieurs axes autour de Hajar Al-Aswad et du camp de Yarmouk.

Hier , soutenues par les frappes aériennes russes, la 42e brigade de l’armée syrienne ( 4e Div. Mécanisée ) et ses alliés palestiniens ont frappé les positions de l’État islamique autour de la mosquée Al-Shafi, marquant une nouvelle avancée contre les terroristes de l’État islamique à Hajar Al-Aswad. Pendant ce temps, la Garde républicaine syrienne a mené sa propre attaque le long de l’axe de la 30ème rue dans le camp de Yarmouk, touchant plusieurs cibles de l’Etat islamique avec des missiles sol-sol.

Avec la libération de plus de la moitié de Hajar Al-Aswad, l’armée syrienne est maintenant sur le point d’entrer dans l’entrée sud du camp de Yarmouk.

[ PHOTO ] Position Syrienne dans la banlieue sud de Damas

Cette photo prise ce matin dans la banlieue sud de Damas montre une position de l’armée syrienne et ses T-72, T-55 et un  ZSU-23-4 Shilka.

L’armée syrienne lance un assaut massif dans l’ouest de Deir Ezzor

L’armée arabe syrienne a lancé hier un assaut massif dans l’ouest de Deir Ezzor, ciblant la grande poche de l’Etat islamique dans la région de Badiya près de la frontière provinciale de Homs.

Soutenue par les Forces nationales de défense et Liwaa Al-Quds ( paramilitaires palestiniens ), l’armée arabe syrienne a pousser à l’ouest de la ville stratégique d’Al-Mayadeen dans le centre de Deir Ezzor.

L’armée syrienne et ses alliés avancent rapidement à travers le vaste désert syrien, poussant les forces de l’État islamique à 50 km d’Al-Mayadeen. Selon une source militaire dans le gouvernorat de Homs, la 5ème légion de l’armée syrienne et ses alliés ont réussi à libérer plusieurs points dans l’ouest de Deir Ezzor, y compris dans la ville de Faydat Umm Muwaynah, située dans le désert syrien. Cette dernière avancée de l’armée syrienne intervient alors qu’hier l’État islamique se serait préparé à lancer une offensive pour sortir de cette région et entrer dans la vallée de l’Euphrate.*

Images de la brigade Jérusalem ( Jihad islamique palestinien ) combattant pour la ville de Faydat Umm Muwaynah

Pendant l’opération de l’armée syrienne, les miliciens kurdes des YPG ont attaqué les forces gouvernementales près du village de Salhia, mais ont été arrêtés par leds tirs de riposte de l’armée gouvernementale. Simple accident ou tirs délibérés ? Les kurdes ont annoncé le lancement de l’opération ” Tempête de  Jazeera ” contre les terroristes de l’État islamique, mais cela risque de se traduire par une escalade de tension à Deir ez-Zor. Selon des sources locales, les Kurdes, avec des représentants de la coalition internationale, érigent des fortifications sur leurs positions à Meshiyya et Janin, et les sites pétroliers contrôlés par les kurdes sont défendus par des points fort dans les différentes provinces.

Des sources locales publient également des photographies de médecins militaires russes qui aident les civils à regagner leurs foyers dans l’est de Deir ez-Zor. Pendant la guerre syrienne, les médecins russes ont fourni une assistance médicale à la population, aidé à restaurer l’infrastructure médicale, fourni des médicaments aux hôpitaux et aux centres médicaux, et formé et amélioré les compétences des médecins syriens.

[ IMAGES ] Poche de l’Etat Islamique dans la banlieue Sud de Damas

Quelques images des combats dans la poche de l’Etat Islamique de Damas. Un colonel de la 10e division mécanisée syrienne a notamment été tué hier.

L’Egypte condamnera plus de 500 partisans de l’Etat Islamique

Le Procureur général d’Égypte a envoyé 555 affaires de personnes soupçonnées de terrorisme au tribunal militaire, accusées d’avoir rejoint l’État islamique. Les suspects sont composés de dizaines de petites cellules qui ont effectué un total de 63 attaques contre l’armée et la police dans la partie nord de la péninsule du Sinaï, a indiqué le procureur Nabil Sadek dans un communiqué.

Les accusations portées contre eux comprennent des assassinats et des tentatives d’homicide sur des membres du service de sécurité, des attaques contre des points de contrôle de l’armée dans le nord du Sinaï et le sabotage des travaux de conduite d’un gazoduc entre l’Égypte et la Jordanie. Cependant, seulement 216 des 555 suspects sont actuellement en état d’arrestation.

Hier, le tribunal pénal du Caire a condamné neuf suspects à la prison à perpétuité pour des accusations liées au groupe terroriste. Le tribunal pénal de Gizeh a également condamné deux accusés à cinq ans de prison pour les mêmes chefs d’accusation, y compris l’adhésion au groupe État islamique . Le tribunal a également acquitté trois suspects dans le terrorisme ( acquittement obtenu par appel ).

Avancée syrienne dans la poche de l’Etat Islamique dans la banlieue Sud de Damas

Les forces syriennes et leurs alliés viennent juste de reprendre le stade de foot de Palestine ouvrant de nouvelles possibilités de progression dans la poche du groupe terroriste.

[ CARTE ] Avancée syrienne dans l’ouest de Deir Ezzor

 

L’Etat Islamique exécute un nouveau soldat de l’armée syrienne

L’Etat Islamique a exécuté aujourd’hui un nouveau soldat de l’armée syrienne dans leur poche de la banlieue Sud de Damas. ” Heureusement pour lui “, il n’a pas eu droit à l’égorgement classique que pratique Daesh.

[ VIDÉO ] Vidéo des opérations syriennes dans la banlieue Sud de Damas

[ VIDÉO ] Bombardement du camp de Yarmouk

Voici une vidéo des opérations aériennes syriennes aujourd’hui sur le camp de Yarmouk où sont encerclés les terroristes de l’Etat Islamique.

L’Etat Islamique en Indonésie

L’Etat Islamique aurait attaqué une prison en Indonésie à l’instant même, la bataille fait actuellement rage ua moment où j’écris. Ils auraient tué plus d’une dizaine de gardes, capturé des armes et des munitions et pris en otages plusieurs hommes des unités anti-terroristes.

La situation se précise en Indonésie

Les raisons de cette attaque sur la prison de Depok semble se confirmer. Le centre pénitencier de Depok est en fait un centre de détention spécialisé dans les affaires terroristes, des partisans de l’Etat Islamique étaient donc à l’intérieur et cette action visait sûrement à les faire sortir de là pour rejoindre la lutte à l’extérieur.

Photo prise à l’intérieur de la prison par les djihadistes

Il y a 10 minutes ( il est 20h43 en France actuellement ) , l’Etat Islamique annonçait avoir tué 10 hommes de l’escouade DENSUS 88 des forces spéciales indonésiennes de contre-terrorisme.

 

Plus de photos de l’intérieur de la prison


Encore plus d’images de l’intérieur de la prison ( le flux d’information est très rapide je traite tout le plus vite possible en le moins d’édit possible, ma vision est focalisée sur l’Indonésie actuellement, je ne regarde même pas les info de mes contacts en Syrie )

L’Etat Islamique expose également l’un de leur prisonnier dont ils affirment son appartenance à l’unité DENSUS 88

Les terroristes font un live sur Instagram en plein milieu des combats dans la prison : ici, un homme de l’Etat Islamique se fait penser ses blessures 

Le live a été supprimé ( 23h40 heure française ) par Instagram. Mais ils sont toujours vivants et on pense que les hommes de l’Etat Islamique sont dirigés par un puissant idéologue, le cerveau de l’attaque de Jakarta en 2016 – Aman Abdurrahman. En Novembre 2017, il y avait eu une émeute de vraiment très légère ampleur dans la même prison après que les gardiens aient trouvé 4 téléphones portables dans les cellules de la prison et un drapeau de Daesh. Mais cette fois, les émeutiers sont correctement armés et en contact avec les éléments centraux de l’organisation.

Allez regarder tout mes sujets à l'Armurerie 🙂

Nombreux post sur le Moyen-Orient

A password will be emailed to you.