Post has published by Solduros_390
Participant
Posts2176
Member since: 16 avril 2012

Je reviens sur la bataille de Magnésie.

 

Antiochos fit charger ses deux ailes de cavalerie mais il laissa son infanterie statique au centre. Pourquoi ? Après tout, il avait 16’000 phalangites appuyés par des éléphants et des unités légères. En faisant avancer cette masse contre les Romains/Pergaméniens, il aurait certainement pris l’avantage.

 

La campagne en Grèce est une piste à suivre à mon avis. Quand Antiochos débarqua en Grèce, il avait quelques éléphants et 10’000 phalangites. Or nous savons que cette armée fut presque anéantie aux Thermopyles. Un an plus tard, le roi alignait 16’000 phalangites parmi lesquels des boucliers d’argent. Voilà les faits. Maintenant l’interprétation.

Antiochos part en Grèce à l’appel des Etoliens avec une petite troupe, mais une petite troupe professionnelle. Ces 10’000 phalangites sont des boucliers de bronze, des colons macédoniens professionnels. L’entreprise se passe mal et ces 10’000 sont presque tous tués. Antiochos revient en Asie et il doit lever une armée pour faire face aux Romains/Pergaméniens. En un an, il n’a pas le temps de former une nouvelle vraie phalange. Il lui reste quelques argyraspides mais la majorité de sa formation sera composée de recrues asiatiques faites pour tenir une ligne et créer le nombre. Avec ça, pas question d’attaquer les lignes ennemies. La phalange restera en retrait pendant que les ailes gagneront la bataille.

A password will be emailed to you.