Post has published by kymiou
  • Modérateur
    Posts1944
    Member since: 20 juillet 2013

    Cela m’étonnerais. Une arme à deux mains n’est pas une fin en soi. C’est simplement la conséquence d’un poids et d’une longueur impossible à manier autrement. Il n’y a pas de demande en ce sens à cette époque car l’obstacle à franchir reste léger : minces boucliers, armures souples, casques sommaires, etc…

    Mieux vaut donc un khopesh court, à la fois léger et rapide, à un modèle king size inutilement puissant et dangereusement lent. Sans compter qu’il vous prive de bouclier quand l’arc est omniprésent et que recevoir une flèche reste le gros souci du combattant.

    Et cela se vérifie dans les musées. Les deux modèles du Louvre montrés pas @karas ne paraissent pas très grands et le Khopesh du musée d’Art et d’Histoire de Bruxelles ne dépasse pas 50 cm, poignée comprise.

    .

    A l'inverse du généraliste, le spécialiste est celui qui en sait toujours plus sur un sujet de plus en plus restreint. Le spécialiste parfait est donc celui qui sait absolument tout sur absolument rien.

  • A password will be emailed to you.