Post has published by mongotmery
  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    @noble7

    Par ailleurs, la définition de reconnaissance armée peut être encore plus floue si l’on compte les techniques de Hit-and-Run, d’attaque de Flanc, mais aussi la localisation et exploration rapide d’un défaut dans le dispositif ennemi ( appelée Reconnaissance-Pull), le couverture d’un mouvement allié, etc. La reconnaissance armée, et particulièrement blindé, n’est en réalité que très peu définissable car elle utilise fréquemment des unités blindées légères régulières- L’armée Australienne utilise par exemple, en autre le Australian 2nd Cavalry Regiment comme unités de reconnaissance blindée. Meme chose pour le Canada dont les régiments blindés comprennent des véhicules blindés de reconnaissance tout en effectuant des tâches blindées plus traditionnelles telles que la prise, la pénétration et l’exploitation… La reconnaissance armée est un cas à part de la reconnaissance.  D’ailleurs elle est souvent mise en oeuvre par des regiments blindés.

    Est ce que ces actions ne correspondent pas plutôt à l’éclairage, comme dans les compagnies d’éclairage et d’appui?

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • A password will be emailed to you.