Post has published by mongotmery
  • Modérateur
    Posts8413
    Member since: 14 mai 2013

    @noble7

    Qu’entends tu exactement par guidage optique (car l’expression peut vouloir dire des guidages SACLOS (ce que j’ai assumé) ou des guidages actifs (comme un missile infrarouge) auquel cas on utilise rarement l’expression “guidage optique”).

    Le guidage radio c’est simplement le missile qui est guidé par le navire, ce dernier guidant le missile vers la cible qui est spotée par les radars du navire.

    Oui, c’est le système des SA 2. Le problème est que si un humain regarde l’écran radar et guide le missile en fonction à la main, via une liaison radio entre le missile et le dispositif que manipule sa main, c’est trop long pour la défense antiaérienne (à part contre un bombardier lourd en vol horizontal, et encore). Si la liaison est automatique (on parle de télécommande automatique), il faut doter le missile d’éléments coûteux pour le positionner, et de même pour le porteur du radar. Il faut que l’information du radar soit précise. Un guidage semi-actif est alors plus simple à mettre en oeuvre, et bien sûr un guidage radar actif (radar embarqué dans le missile) sera plus performant (mais il peut être utilisé pour la phase terminale uniquement, ce qui réduit les coûts et autorise un guidage radio par “télécommande automatique” pour l’approche).

    Donc quand tu parles de guidage, il faut préciser.

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • A password will be emailed to you.