Post has published by mongotmery
  • Modérateur
    Posts8292
    Member since: 14 mai 2013

    @pano

    Le missile suit une certaine altitude, qu’on peut choisir au lancement. Il suffit d’observer les vagues pour choisir la bonne altitude, en supposant que des vagues plus hautes de plusieurs mètres n’existent pas à 40 km du lanceur (ou en ayant un bon rapport météo).

    @noble7

    La capacité de sea-skimming n’est pas nouvelle, et l’exocet est tres lent. Et il n’est pas furtif. Ce dernier point est assez important, car c’est la seule chose qui lui permet de passer à travers une défense navale moderne.

    L’Exocet est furtif dans son profil de vol. Le missile vole à quelques mètres de la guerre, aucun radar autre que courte portée ne peut le détecter à cause de la perturbation issue de l’effet de sol (les ondes ricochent sur la surface de l’eau).

    C’est quelque chose de vrai sur tous terrains, mer et terre. Les missiles sea skinning utilisent cela pour ne pas être détectés jusqu’à quelques kilomètres de la cible, distance à laquelle l’infrarouge ou des radars courte portée peuvent les détecter. Mais à cette distance, l’Exocet utilise déjà son propre radar pour trouver sa cible.

    Les défenses navales modernes ne peuvent donc l’intercepter qu’à courte distance, et cette tâche, malgré la masse des CIWS existants, reste assez aléatoire. De plus les missiles antinavires sea skinning (Exocet, mais aussi Harpoon et Gabriel) ont des profils de trajectoire variables dans les dernières versions.

    Enfin, sur l’ancienneté capacité de sea skinning: l’Exocet est le deuxième missile de l’histoire à l’utiliser (la première version de l’Exocet bien sûr, les versions suivantes l’utilisent)

    Comme le forum, me voici amélioré du type 2 au type 10!

  • A password will be emailed to you.