Post has published by vauban
  • Participant
    Posts2982
    Member since: 12 avril 2012

    Bon, je dois admettre que tu as fait un effort @dragons. Avec une source en prime, c’est Noël avant l’heure!

    Tout d’abord pour préciser les choses sur la comparaison avec Gobineau. Je ne te reproche pas d’affirmer la supériorité d’une «race» sur une autre, je te reproche d’utiliser comme pertinente des catégories raciales héritées de Gobineau. Lorsque tu écrit:

    « Si on fait une série sur les Zoulou jouer par des asiatiques  tu va trouver ça normal ? »

    « Si on fait une série sur  La France médiéval avec tous les acteurs noirs tu va trouver ça normal ? »

    Tu reproduit des schémas de pensée dont il est parent. Tu accorde une importance démesurée à certaines caractéristiques, tu mélange le somatique et la culture. C’est une erreur courante, qui peut tout à fait être involontaire. Car pour Gobineau les «races» n’étaient pas tellement inégales en valeur absolue que diverses dans leurs aptitudes particulières (productions sociologiques et psychologiques).¹ C’est avec ce genre de raisonnement essentialiste qu’on en viens à associer des légendes ou récits à une couleur de peau.

    Pour ta source, je ne trouve pas sérieux d’utiliser les références d’un site nationaliste macédonien.

    «This website is dedicated to this struggle of the Macedonian nation and its documented 25 centuries of history.   We are Macedonians, not Greeks, not Serbs, not Bulgarians, not Slavs.  We are Macedonians just like our Macedonian forefathers who more then 100 years ago fought for free and independent Macedonia»

    « The Macedonians are the oldest European nation who had continuously existed for more the 2,500 years, and “Macedonia was the first large territorial state with an effective centralized political, military and administrative structure to come into being on the continent of Europe”. »²

    Ensuite, je vois pas vraiment en quoi ta source appuie tes propos. Au contraire, le texte critique le mythe de l’homogénéité ethnique grecque et rapporte les influences diverses, dont méditerranéenne dans la période que tu évoque.

    « He sees the Egyptian and Phoenician influence on ancient Greeks as beginning in the first half of the second millennium B.C. He concludes that Greek civilization is the result of the cultural mixtures created by these colonizations and later borrowings from across the eastern Mediterranean. These borrowings from Egypt and the Levant occurred in the second millennium B.C. or in the thousand years from 2100 to 1100 B.C., which Bernal suggests is the period during which Greek culture was formed! »

    Dans tout les cas, ce n’est pas important. Comme tu l’as expliqué, la perception des héros de l’Iliade à évoluée pour coller à la norme «méditerranéenne» dans la société Gréco-romaine. C’est bien la preuve que l’œuvre évolue en fonction de son époque. La série ne fait que suivre le mouvement.

     

    ¹Race et Histoire de Claude Lévi-Strauss, Le premier chapitre parler de Gobineau et de ses erreurs.

    ²http://www.historyofmacedonia.org/Whoarewe.html

  • A password will be emailed to you.