Post has published by Nathan
  • Participant
    Posts911
    Member since: 20 décembre 2014

    La recherche d’alliance:

    Effectivement à Paris, Napoleon III ne resta pas inactif apres leurs victoires, il entrevit la possibilité de relancer une nouvelle tentative d’alliance avec l’Autriche, ( elle n’avait pas donné suite la premiere fois a ses demarches ou devant la puissance militaire Française qu’elle exposa pour influencer un général autrichien venu négocier, l’estima insuffisant contre la puissance Prussienne, et n’avait pas donné suite a son départ. )( Authentique )

     

    Cette fois ci, l’Autriche preta une oreille bienveillante, elle avait suivit avec interet l’evolution des combats et avait vu avec dépit sa retraite sur Paris, entrainant la poursuite Prussienne derriere elle, ce qui ce revela une faute majeure qui lui permit de remonter sa position malheureuse et en un temps record.

     

    L’espoir d’une victoire était possible et contenir les ambitions de la Prusse et celle de Bismarck en particulier, réalisable.

    Une nouvelle arme faisait son apparition sur le terrain, le canon mitrailleuse qui promettait des succès importants, une fois bien employés sur le front des troupes, et le fusil Chassepot étaient superieur aux Dreyse Prussien, le succès etait donc possible, aussi, dans l’espoir d’une revanche, François-Joseph d’Autriche avait réactivé la remonte de son armée au cas ou une situation favorable lui apparaissait pour attaquer Berlin.

     

    Il fallait de nouvelles troupes et des armes que la saignée de Sadowa avait mis hors de combat.

    On esperait 200 000h, dont des conscrits, l’artillerie avait remonter ses pertes, mais pas encore effectuer de reserves suffisante…

    Et il fallait agir rapidement dans les operations, et ne pas trainer pendant des mois comme en 1866.

    Aussi, l’ennemi, attaqué sur deux front, ou contenu en France, devrait ceder et capituler à Berlin par une operation rapide.

    Et Napoleon III en lui proposant l’alliance, lui permettait de concretiser son espoir pour contrer la Prusse et mettre fin a son expansion, de retrouver son ancienne hegémonie sur les états d’allemagne, condition prealable a l’alliance, dont la France devait accepter cette preponderance sur l’europe centrale des petits états, firent que l’urgence de la situation et des interets communs puissants contre la Prusse, furent rapidement menés a terme, et qu’un traité d’alliance fut signé.

     

    Cependant, le souvenir de sa cuisante défaite à Sadowa devant la superiorité des armes Prussienne, lui fit poser cette condition: Pas de declaration de guerre à la Prusse, sans nouvelle progression française victorieuse decisive pour pouvoir agir contre Berlin, et un minimum de deux mois pour remonter l’armée, avec achat de 200 mitrailleuses Française…

     

    Si victoire decisive il y avait, la Silesie devrait revenir a l’Autriche. Elle reparerait la traitrise de Frederic II envahissant par surprise cette province, et menacerait davantage Berlin par sa position rapproché sur cette capitale et serait source de guerre, aussi, un traité d’alliance avec la France est conclu pour contenir l’ambition Prussienne par trop aggressive.

     

    Au plan international, la Russie verrait d’un mauvais oeil la remonté en puissance de l’Autriche, et lui preferait la Prusse. ( Authentique )

     

    Pour l’Angleterre, Napoleon III lui donna des garantit, comme quoi, il n’y aurait pas d’expansion sur le rhin si elle etait victorieuse de la Prusse.

     

    Satisfaite, l’Angleterre lui promit son soutient politique lors de la négociation contre la Prusse si elle mettait trop d’obstacles a la négociation…et reconnaissante au ambitions qu’elle su s’imposer, conclua avec elle de nouveaux traités de commerces favorables au deux pays.

     

    Car ce pays ce revelait trop dangeureux pour les pays voisins et était deja facteur d’instabilité, ce qui deplaisait fortement a l’Angleterre qui pronait depuis plusieurs siecles l’equilibre europeen.

     

    Tout dépendait maintenant de Jérome-Napoleon et de Mac Mahon…

     

     

     

  • A password will be emailed to you.