Post has published by Pano
  • Participant
    Posts600
    Member since: 21 avril 2012

    Tout à fait ! La situation internationale, d’un point de vue légal, est ainsi faite !

    Mais je doute fort que cela autorise la Turquie d’Erdogan a “régler ses comptes” avec les Kurdes en Syrie… alors même que les Kurdes aident encore aujourd’hui à lutter contre l’Etat islamique.

    Je me demande d’ailleurs si les chefs de guerre kurdes ont su obtenir des garanties et des contreparties suffisantes avant de prendre les armes contre l’Etat islamique !?

    Erdogan frappe les Kurdes en Syrie (au-delà donc de ses frontières – d’un point de vue strictement légal, en a-t-il le droit ?)… et il a même demandé aux Américains d’empêcher que les Kurdes encore engagés contre l’Etat islamique quittent leurs positions pour venir secourir leurs frères kurdes.

    Les Kurdes, sur leur terre ancestrale mais à cheval sur plusieurs pays actuels – dont les frontières ont été dressées quelque peu artificiellement d’ailleurs – ont le malheur de vouloir leur indépendance, d’une part, et d’être sur un sol riche en pétrole, d’autre part…

    Des rumeurs couvent : on dit qu’Erdogan aimerait chasser tous les Kurdes, loin au-delà de la frontière turque… et envoyer alors les quelques trois millions et demi de Syriens actuellement sur sol turc pour y vivre là, à la place des Kurdes. Et les Occidentaux n’auraient qu’à payer la construction d’immeubles pour ces derniers (forcément, ils rasent tout, il n’y aurait bientôt plus grand-chose !)…

    Et régler directement le problème d’une certaine forme de migration tout en éloignant les Kurdes de leur frontière, en créant ainsi une sorte de zone tampon. Les Kurdes, on voulait bien leur donner quelques armes légères, kalachnikovs et grenades et les envoyer lutter contre l’Etat islamique… mais rien de plus apparemment !

    Une situation très complexe… Le Moyen-Orient est une poudrière…

    Dans un contexte toujours presque de guerre froide, il semblerait que la Turquie – dont l’adhésion à l’Union européenne n’a pas été conclue comme la Turquie l’aurait souhaité – se rapproche maintenant de la Russie… or la Turquie n’est-elle pas encore dans l’OTAN ?

    La guerre, c'est l'histoire de l'humanité !
    Vouloir juger sans (bien) connaître, n'est-ce pas là le meilleur moyen de se tromper ?

  • A password will be emailed to you.