Post has published by guiguit
  • Modérateur
    Posts2015
    Member since: 26 août 2013

    Le titre que j’ai donné à ce sujet se veut volontiers racoleur, je vous l’accorde. Cependant, cette politique de collaboration peut s’avérer néfaste sur le long terme. L’armée néerlandaise va perdre en expérience et apprentissage tout en devenant (trop ?) dépendante de l’Allemagne pour assurer son bon fonctionnement et la défense de son pays. Que risque-t-il de se passer pour la défense des Pays-Bas si des tensions apparaissaient entre La Haye et Berlin ? C’est loin d’être impossible, l’Europe regorge de sources de tensions latentes (accueil des migrants, approvisionnement énergétique, questions internationales) et certains Etats pourraient faire pression sur d’autres… Paradoxalement à cette coopération germano-batave, les Néerlandais se sont toujours méfiées d’une défense européenne intégrée qui se ferait sous l’égide de la France (plus grosse puissance militaire de l’UE) et préfèrent une OTAN téléguidée depuis la lointaine Washington…

    Les Pays-Bas ont une forte tradition maritime. Les dernières catastrophes naturelles dans les Antilles néerlandaises ont d’ailleurs rappelé que même une métropole plus petite se doit de conserver des capacités de déploiement rapide dans ses territoires d’outre-mer comme l’ont démontré les Néerlandais. Par ailleurs, la marine belge coopère étroitement avec son homologue néerlandaise (les spécialités belges étant plus l’aviation et quelques unités terrestres d’élite).

  • A password will be emailed to you.