Post has published by asciniquetotalwar
Participant
Posts1483
Member since: 15 avril 2012

1ère inconnu est Iblib. Reprise par le régime ou protection turque ?

2ème source de tension la question kurde. Vont ils être repoussés par les turques (voir par le régime vers l’Est de l’Euphrate). Quid des américains ?

3ème source de tension. L’influence iranienne. Si la présence de Téhéran est trop voyante comment réagira Israël ?

 

1 Iblib est tenue par Hayat Tahrir al Cham, un groupe affilié à Al Nosrah (qui s’apelle Fatah-al-cham mais al quaeda est toujours derrière de manière officieuse), Un groupe qui ne fait pas partie des chouchous d’Erdogan (qui soutient plutot les frères musulmans et une partie de l’ASL)  donc non pas de protection turque.

 

2 Si tu parles des YPG, pour Afrin la Turquie à du négocier avec les états unis ET LA RUSSIE. Le Rojava a une alliance avec le régime syrien (et par conséquent avec le Russie) pour continuer la Turquie devrat de nouveau négocier pour continuer l’offensive ce qui sont en train de faire mais pas sur que cette fois les russes donne leur accord.

 

La présence Iranienne EST visible, avec des généraux iraniens et des unités sur place sans compté des conteners entiers d’armes iraniennes  qui arrive chaque jour.  Israel réagis que si elle ce sent menacé,  et c’est les missiles  et les drones qu’elle redoutes, ce que fait exactement les iraniens sur places et les syriens qui crie bien haut leur volonté d’annihler Israel.  la  H’eil Ha’Avir multiplie les missions de bombardement dans la Ghoutta, sa précision fais penser quel reçois des renseignements de la part des rebelles  en échange d’un support aérien. Le Golan qui est peu habité voit l’installation de rebelles sur son plateau, Tsahal devant la menace est passé à une vitesse supérieur et son soutien aux rebelles (y compris à des djihadistes) est de moins en moins caché.

 

 

A password will be emailed to you.